Who ?

[English below]

L’association Dcalk est née du projet collectif d’édition Les Chiens de l’Enfer. Réunie en 2011 autour de la conception de « Borgia, le jeu malsain » nous avions alors le désir de nous servir des agencements du jeu et de la liberté de la satyre pour désigner le point initial de notre recherche : est-ce qu’à travers la mécanique d’un jeu, lieu de simulation de la réalité, la fiction critique peut trouver une place ?

Depuis nous n’avons fait que creuser cette approche, développant cette expérience de création et de micro-édition, relayant les précédents et les initiatives, et prolongeant notre recherche pour trouver des moyens de faire du jeu de société un support critique.

À l’occasion de la troisième année d’existence de l’association, nous sentions qu’il était important de redéfinir les différentes identités et expérimentations du collectif. Si nous avons construit ce travail en s’appuyant sur les éditions Les Chiens de l’Enfer, nous souhaitons aujourd’hui donner une place équivalente à nos autres activités et formats de diffusion.

Interrogeant les pratiques de création et de reproduction du jeu de société, Dcalk regroupe désormais :

  • Les éditions Les Chiens de l’Enfer restent notre lien au format imprimé et notre exploration de la micro-édition insolente
  • Les rencontres Spiele Punk proposent régulièrement une programmations de débats et de rencontres sur des thèmes choisis ayant trait au jeu.
  • Les créations dans l’espace public sont l’occasion de développer des incursions nomades et des ateliers collaboratifs débouchant sur des installations pérennes
  • Le travail de médiation inclut la compilation de la Ludothèque noire et la mise en place de ressources en ligne sur les possibles croisements entre le jeu de société et la culture du libre.

Dcalk fait ainsi la synthèse de tous ces projets, soulignant notre envie collective d’imaginer des espaces de transfert des valeurs du jeu, inscrivant cette pratique sociale dans un contexte élargi.

– –

The Dcalk association fhs come to life from the publishing collective « Les chiens de l’Enfer » (Dogs from hell). United in 2011 around « Borgia, the unhealty game », we had the desire to use the game’s set up and it’s liberty of satire to point at the initial element of our research : Is it possible through games’s mechanisms, place of reality simulation, that fictionnal criticism can find it’s place ?

Since then, we have been investigating this approach, researching this experience of creation and micro-publishing, making connections between initiatives, and pushing our research to find ways to make board games a media of criticism.

For it’s third year of existence, the association felt it was important to redefine different identities and experiments within the collective. If we have constructed this work by relying on «Les Chiens de L’Enfer » publishing part, we wish to give an equivalent place to our activities and type of diffusion.

Dcalk focuses on board games creation & production at the replication/digital era,for now its fieldworks covers :
> « Les Chiens de L’Enfer » publishing : experiments with print format and critical content
> Spiele Punk gatherings : a yearly program where we propose meetings & debates on fringe topics about game design/culture.
> Creations : urban incursions and collaborative workshops to set up temporary or permanent installations, creations, games, etc.
> TNomadic mediation : Pop-up Games Evenings / selection of indie games (Dark Toy Library), Print Parties / 3D print demo (Mobile Digital Fab) and Digital Toy Library offline network (LudoBox).

Dcalk intends to set up shared spaces for games in a wide social context.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s