La fabrique mobile 2014

Amorcée pour le Festival des Jeux de Saint-Herblain, la fabrique numérique mobile nous aura donné l’occasion de continuer le travail de médiation autour des outils de fabrication numérique à destination des joueurs et créateurs. Deux occasions de faire tourner l’imprimante 3D à plein régime, d’expliquer le fonctionnement et les valeurs du DIY, mais surtout de tester des jeux fraîchement imprimés !

Tout d’abord, nous avons été accueilli par le FLIP de Parthenay qui nous aura fait le cadeau de partager notre stand avec les Créoludo que nous présenterons ici comme étant la crème des agents d’auteurs anarcho-associatifs et animateurs tornade au grand cœur.

10565130_688206087934414_5845378369722867866_n

On était bien content de ramener notre bazar là-bas et tant mieux car nous avons été reçu avec curiosité par le public qui aura pu découvrir l’imprimante en démonstration et s’asseoir pour disputer une partie de Cyvasse, de Pocket Tactics, découvrir  Olympius ou explorer les cartons de la Ludothèque noire. Ce fut aussi l’heure de rencontrer les membres du tout neuf Parthlab pour rêver à quelques projets futurs, d’une interview avec l’équipe du Gobelin Rose, et d’arpenter la nuit noire pour semer la cacophonie avec notre boite de Zik, le jeu de Cyril Blondel.

Une édition bien riche en contenus et en rencontres, qui débouchera on l’espère sur la finalisation de projets ambitieux pour l’année prochaine. On remerciera aussi au passage l’organisation du festival en général, la sympathie de l’association le Début de la Faim qui nous aura régaler de son accueil au Rouge-Gorge, et la subtile acidité de Stéréotypes et Préjugés de Romaric Gallonier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et puis en Août, nous revoilà partis pour une nouvelle session de démonstrations, cette fois invités à poser nos affaires au Brussels Games Festival et le moins qu’on puisse dire, c’est que pour une seconde édition c’était très réussi !

Ce festival est porté par une petite équipe soudée et fort sympathique, à deux pas de la Table Food and Game et de la boutique Outpost.

Deux journées bien remplies à faire fondre du plastique avec l’imprimante et débiter des laïus interminables sur les croisements entre la fabrication numérique et le jeu de société. Et par ailleurs l’occasion de prendre part au débat sur les droits d’auteur dans le jeu et de faire quelques rencontres enthousiasmantes où l’on cause pêle-mêle jeu, numérique, politique.

On aura aussi aimé le voisinage avec les créateurs de Deal, jeu subtil sur le narcotrafic… on attend avec impatience sa sortie pour l’ajouter à notre collection en tout cas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pour conclure tout ça, un grand merci collectif aux équipes de festivals et aux associations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s