Loup-Guéant devient Xénophobière

Production défunte des Chiens de l’Enfer et proposition de lecture ludique d’une actualité dramatique,  le jeu Loup-Guéant s’inspirait avant tout des circulaires de répression de l’immigration clandestine et des politiques sécuritaires de l’Europe du 21e siècle. Victime du copyright, le jeu disparaît pour laisser la place à Xénophobière, set de 10 sous-bocks qui feront le plaisir de vos amis.

Advertisements

Une réponse à “Loup-Guéant devient Xénophobière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s